Discours de Joëlle Hours à l’occasion de la réunion de lancement de Réunissons Meylan le 25 janvier 2019

Présentation personnelle

Mariée depuis 30 ans

2 enfants de 28 et 25 ans

Meylanaise depuis 2010, après avoir habité 20 ans à Biviers

Professeur agrégée d’Économie Politique à l’UGA, IUT 2 dépt GEA depuis 30 ans : métier passionnant en contact avec les jeunes.

J’ai aujourd’hui une disponibilité de temps et d’esprit pour m’investir pour l’intérêt général de Meylan.

Pur produit de l’ascenseur social de la république:

Fille, petite fille d’agriculteurs ayant intégré l’Ecole Normale Supérieure, ce qui m’a donné confiance en la vie, en ses possibles.

J’ai intégré une équipe municipale depuis 2014,conseillère municipale déléguée au Développement Durable.

Candidate aux sénatoriales, 2ème  sur la liste LREM de Didier Rambaud

Nous sommes en janvier c’est la période des vœux,je souhaite faire des vœux européens :

Parce que je suis profondément européenne.

Parce que 2019 est une année cruciale : élections européennes

Parce que Meylan comme l’Europe fait partie d’un système ouvert et complexe,. Faisant partie de la métropole, du département, de la région, de la France et de l’Europe.

Je voudrais souhaiter beaucoup d’optimisme comme les fondateurs de l’Europe (Monet Schuman) qui ont fait le pari fou de la paix !

Aujourd’hui je vis dans une France en paix et pour cela je dis merci l’Europe !

Aujourd’hui mes enfants profitent des échanges Erasmus alors que mon grand-père a perdu un bras à la guerre de 14/18, pour cela  je dis Merci l’Europe !

Aujourd’hui, nous profitons d’une monnaie l’euro qui en seulement 20 ans, nous nous a apporté une stabilité des prix avec une inflation stabilisée à 2 % ce qui nous donne du pouvoir d’achat par rapport aux  les années à plus de 10 % d’inflation, elle nous permet des taux d’intérêt bas qui facilite l’accès à la propriété des ménages et l’investissement des entreprises. Et ce sont les investissements qui permettent de nous donner des emplois . Pour cela je dis merci l’Europe.

Mais aujourd’hui l’Europe est exposée aux bourrasques de la mondialisation et aux réponses simplistes des populistes ! Ne leur laissons pas le monopole de la critique de l’Europe ! Oui l’Europe n’est pas parfaite, n’est pas efficiente, les politiques nationales !

Ceux qui croient en l’Europe, doivent se battre pour la  refonder, la vivifier avec énergie ! Il faut faire l’Europe dans un monde de bruts ! Pourquoi ?

Les grands défis du XXIème siècle ne peuvent se résoudre qu’avec l’Europe et donc les  européens :

Le défi climatique

Le défi économique

Le défi terroriste

Le défi du numérique

Relevons ces défis en 2019 en construisant une Europe plus démocratique avec le peuple !

 N’avons-nous pas les mêmes défis à relever pour Meylan ? Les défis climatique, économique, numérique et sécuritaire.

Tous ces défis à relever pour le bien-vivre ensemble à Meylan

Quel est notre challenge ?

« Réunissons Meylan » a pour objet de co-construire le Meylan du 21 ème siècle, intégrant de nouvelles opportunités, de nouvelles contraintes et de nouvelles façons de vivre, tout en s’ appuyant sur 4 piliers Meylanais exceptionnels  :

Une ville nature,un dynamisme économique et commercial, une vie associative riche et une tradition de démocratie participative.

Co-construire un projet avec un nouvel état d’esprit : le passage du « je » au « nous »

Nous pouvons faire de Meylan la championne de la démocratie participative, pour améliorer la qualité de vie des meylanais.

Pour cela il faut créer la confiance, donner envie, donner du sens et remettre les aspirations des meylanais au centre du débat.

Il faut être lucide, nous sommes dans un contexte de crise démocratique, de désenchantement de la politique et de défiance vis à vis des élus.

Remettons des lettres de noblesse à la Politique avec des citoyens  engagés,  soucieux  de l’intérêt général,

désintéressés, parlant vrai et refusant la démagogie !

La noblesse de la politique, c’est d’entraîner, de solliciter le meilleur de soi-même. Cette valeur elle ne se décrète pas, elle ne se délègue pas, elle s’éprouve dans l’engagement et dans le processus de décision prônant le passage du « je » au « nous ». Tout est dans la méthode.

C’est la raison pour laquelle notre association fait un appel aux citoyens Meylanais, à la société civile,  pour faire naître un projet de toutes sensibilités politiques, sans confrontation gauche/droite, parce que le monde est trop complexe pour cela.

Les Meylanais attendent une alternative alors qu’ils ne récoltent que de l’alternance.

Nous sommes convaincus que la Politique devrait rapprocher les citoyens au lieu de les diviser. Des divisions souvent basées sur des postures, sur de la séduction, sur de la caricature.

Pour pouvoir rapprocher les citoyens, il faut du respect de l’ autre,  de la curiosité et de la compréhension. Et surtout il faut s’affranchir de nos peurs.

Partout des peurs (États ont peur de l’Europe, communes ont peur de la  métropole).

 Le projet des jardins partagés des Aiguinards est un bel exemple de co-construction réussie.

Le terrain était miné depuis la fermeture de la piscine. Le sujet était très clivant. La méthode a été décisive dans le succès du projet :

Un appel à projets auprès des habitants, l’écoute des propositions  en totale transparence, la confiance et la volonté politique forte. Le « comment »  est plus important que le « qui ». Aujourd’hui c’est un beau jardin partagé, lieu de lien social et de bien-être.

 

Co-construire avec un nouveau regard : « Changeons  de  lunettes » comme le dit Mohammad Yunus » économiste et prix Nobel de la paix !

Un regard neuf pour répondre aux mutations sans précédent qui impactent notre quotidien. Des  mutations écologiques majeures mais aussi économiques,  numériques, générationnelles, sociologiques et sécuritaires.

La commune est le bon niveau pour accompagner  les changements de comportement inévitables des meylanais dans cette société en mouvement.

La commune doit se recentrer sur son cœur de métier : des services de proximité adaptés à tous sans exclusion, à tous les âges de la vie, de la petite enfance   aux seniors.

 

Conclusion : Un état d’esprit nouveau avec un regard neuf pour co-construire un  meylan du XXIème siècle apaisé, avec l’obsession du lien social  et de  l’équité dans  notre ville nature. En effet, la prise en compte des équilibres écologiques à tous niveaux est un élément primordial de qualité de vie. C’est fondamental pour l’être humain, sinon en ne peut pas vivre.

 C’est un beau challenge, mais la vie est une aventure à tenter !

« Réunissons Meylan » tente cette aventure  avec optimisme et persévérance et détermination. Nous espérons que vous en ferez partie !